Voyages voyages





Ch'est sur che fameux titre de Kate Ryan Desireless que ch'ouvre chette note anonchant mon départ.





Au revoir.






Ch'est déchidé, ch'est aujourd'houi que che m'en vais ...





... pour Salamanque ! Haha, vous y avez tous cru, je sais. Faut que j'arrête d'être drôle comme ça moi. Non mais en plus les imitations de Giscard à l'écrit ça rend beaucoup moins bien. (non c'était pas Julio Iglesias !).


Chico Buarque - Essa Moça Tá Diferente


Enfin voilà, quand vous lirez cette note je serai probablement dans le bus pour Salamanque. En train de dormir à coup sûr parce que hier c'était soirée "concours de gros buveurs de bière par équipe". Je ne suis pas un gros buveur mais en étant dans l'ambiance, bah on se prend au jeu.

Je vous explique, chaque équipe comporte 4 joueurs et chaque match se joue en tête à tête, en relais, l'un après l'autre, chaque joueur buvant un verre d'environ 40cl. La première équipe qui a fini les 4 verres gagne le match.


"Concours", "bières", vous pensez bien que ça a tilté à l'oreille de mes colocs et de leur potes belges ... Ils ont donc décidé de former une équipe pour représenter leur nation. Problème, ils n'étaient pas les seuls : 22 équipes de 4 joueurs chacune se sont inscrites.


Premier match, victoire de mes potes sans soucis, avec 2 verres d'avance. Deuxième match, victoire encore, toujours sans trop de soucis. Troisième match et demi-finale, arrive une équipe allemande avec des joueurs qui ont une tête à se marier avec la mousseuse. C'était un challenge entre les deux grands pays de la bière.

Le match est serré mais mes amis gagnent de nouveau et se qualifient pour la finale, ZE finale. Les supporters belges sont en délire, ils n'ont plus vu de représentant belge en finale d'un tournoi depuis la retraite de Justine Henin.


Ils sont chauds, mentalement prêts malgré les bières qui commencent à se faire sentir. Ils sont quatre, trois mecs, une fille. Ça fait longtemps qu'elle est la seule représentante féminine encore dans le tournoi. Ils sont quatre, quatre jeunes gens belges amateurs de bière en quelque sorte.

En face, c'est ZE team. Les "professionnels" comme on les appelle dans le milieu de la Cruzcampo. Un petit maghrébin teigneux, un black à la carrure de boxeur, un grand basketteur américain et un samoan redouté de tous ses adversaires pour sa descente. Pour de vrai. Sauf qu'il jouaient pour l'Espagne. (comme l'arbitre ...)


Et deuxième bonne blague, ce n'était plus un verre, mais deux verres de 40cl qu'il fallait boire par joueur pour la finale.


Résultat, ils sont passé près de la victoire (et des 150€ de cadeau) mais ont perdu à cause du tueur samoan et ses 150 Kg qui avaient soif. Une défaite honorable en plus, et avec une fille dans l'équipe. Ils étaient donc devenus les stars de la soirée, partis de rien mais arrivés en finale. C'était beau. 2ème sur 22 c'est pas si mal.


Tout ça pour dire que, je ne veux pas plonger dans les clichés mais les belges boivent BEAUCOUP ! Et c'est pour ça que certains jeudi matin au boulot j'ai la tête qui me fait mal ...



Bon sinon je profite de cette note pour vous dire que le petit changement qui devait intervenir le mois dernier devrait se faire dans les prochains jours. En gros je devrai changer de plateforme de blog tout en gardant l'adresse chezgaby.fr. Vous serez tenus au courant bien sûr.


Voilà voilà, je rentre dimanche soir avec des photos plein l'appareil normalement. Je vous retrouve à ce moment là !

6 commentaires:

mlleeli a dit…

Moi c'est encore mieux parce que je te retrouve ce soir! Héhé comme je suis une privilégiée ;-)
Peut-être qu'on boit de la bière à Séville mais à Salamanque c'est le chupitos le roi alors prépare-toi... :-)

camille et desireless a dit…

au revoir

nina sotte fille a dit…

Hahaha .. ces belges, je vous jure!

Et et .. tu écoutes des chansons en brésilieeen! Mais c'est bieeen!

Sou-rire a dit…

Vive nous, vive la BELGIQUE :D

Lady M a dit…

grâce à ton illustration sonore, y a eu razzia non pas de bière mais de swcheppes , mon épicier t'en remercie d'ailleurs ..

Gaby a dit…

>> Mlleeli : Franchement, les chupitos, trop facile à tenir ;D

>> Camille & Desireless (what ? she's with you ??) : I'm back ^^

>> Nina Sotte Fille : Oui, j'adore la sonorité de la langue, ça se colle parfaitement à la musique. D'ailleurs, il veut dire quoi le titre madame la traductrice ? :P

>> sou-rire : Ah ben vous êtes fiers là, c'est sûr ^^

>> Lady m : Vois-tu je n'ai pas vu cette pub à l'époque, mais je doute pas qu'elle donnait envie :D