Chronique d'un WE estival








Voilà le résultat d'une petite cueillette en face de chez moi vendredi soir en rentrant de l'université, vers 15h22. Je vais enfin pouvoir manger mon crusli avec des VRAIS morceaux de fruits dedans.

Et ouai, c'est ça l'été. Les fruits, les glaces, les mini-jupes (quoiqu'ici c'est toute l'année),   la glande (quoiqu'ici c'est ...), le soleil (ok, vous avez compris), la plage, le surf, les festivals, les feux de forêt, ...

L'été rappelle aussi les méduses, comme celle qui a piqué Tymo hier quand on se baignait dans les îles. Premier bain en mer de l'année. Ça fait plaisir :)

J'ai rien écrit hier parce que l'organisme qui gère ma résidence m'a coupé internet pour une journée. Sous prétexte qu'il y avait beaucoup de trafic sur ma ligne ... Je ne sais pas où ils vont chercher ça :D (au passage, Arm's Way, le dernier album d'Islands est très bon ;))

Une journée sans internet ça fait bizarre, on a comme une d'impression d'être coupé du monde. Les moments d'entre-sorties ont donc été consacrés à la télé et à Scarlett puisque une chaîne avait décidé de programmer 2 de ses films hier. L'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux le matin, avant de passer l'après-midi dans les îles, et le sympathique The Perfect Score avant de partir en soirée. Et je n'ai malheureusement pas pu finir de voir ce dernier à cause de la soirée qui commençait au Nefertiti. En fait, je me rend compte que je pourrai regarder le plus gros navet du monde s'il y a Scarlett dedans.


The Perfect Score

Une autre chaîne passait même Clara Sheller avec Frederic Diefenthal et surtout Mélanie Doutey. Scarlett et Mélanie Doutey au programme, c'est dire si les gens de la télé voulaient que je reste à la maison hier. J'ai quand même bien fait de sortir puisque la soirée et le concert Disco/Dub/Funk/Soul au Nefertiti était très très bon. Pour moins cher qu'une entrée en boîte en plus.


Le Nefertiti

Aujourd'hui dimanche, il pleut. Après une grasse mat' de rigueur, je me suis donc improvisé un dimanche anglais. Désolé pour les anglais qui passent par ici mais j'associe toujours le temps anglais à la pluie. Comme celui de la Bretagne. Même si je sais qu'il ne pleut pas TOUT le temps (des fois, il neige).

Ce dimanche anglais s'est donc passé devant la télé à regarder la finale de Wimbledon. Rafael Nadal - Roger Federer. La brute contre le bon. L'espagnol contre le suisse. Je suis pour Federer (le suisse) mais Nadal (l'espagnol) mène rapidement deux sets à zéro malgré un public derrière le grand suisse. Je suis triste. Le match semble acquis à l'espagnol.

Là, en plein milieu du 3ème set, il pleut. Comme quoi j'ai pas totalement tort sur le climat anglais. Et donc pour la deuxième fois du match, le jeu est interrompu par la pluie. Il est 20h58. Je suis dégoûté de ne pas pouvoir voir la fin du match. Je change de chaîne, je passe sur la 3, et là un film commence. Et devinez-quoi ! Ce film c'est ... Wimbledon :)



Oui oui, avec l'excellent Paul Bettany et Kirsten Dunst. La plus belle victoire en français. C'est pas beau ça ? Je regarde le début, c'est pas top mais ça maintient l'ambiance en attendant que le (vrai) match reprenne 15-20 min plus tard. Quand il reprend, j'alterne quand même entre les deux parce que bon, il y a Kirsten. L'interruption du match a finalement été utile au Suisse qui gagne le troisième set. Il enchaîne et gagne même le 4ème set au tie-break. C'est la folie, le court central est en ébullition pour le 5ème et dernier set entre les deux meilleurs joueurs du circuit.

C'est serré, les joueurs enchaînent les jeux, ils restent très proches et c'est finalement Nadal qui gagne, malheureusement. C'est la victoire de la puissance sur le beau jeu. Dommage.

Le match terminé, je retourne sur la 3 et Wimbledon (le film). Paul Bettany embrasse Kirsten et quelques minutes plus tard arrive le moment tant attendu, la finale de Wimbledon. Et ouai, encore. C'est la jeune star américaine Hammond qui défie Paul Bettany, trentenaire et 112ème joueur mondial. La brute contre le bon. L'américain contre l'anglais. Le public est tout acquis à la cause de Bettany mais il perd les deux premiers sets, lamentablement. Le match semble promis à l'américain.

Wimbledon


Là, devinez quoi, le match est interrompu à cause de ... la pluie ! Les joueurs rentrent s'abriter, pendant la pause Paul Bettany est déboussolé par la tournure des choses mais rencontre Kirsten avec qui il s'était engueulé quelques heures plus tôt. Ils se réconcilient et elle lui donne des conseils pour battre le méchant américain. Le match reprend et l'interruption a finalement été utile à Bettany qui gagne le 3ème set. Il enchaîne et gagne le 4ème set au tie-break. C'est la folie, le court central est en ébullition pour le 5ème et dernier set entre l'idole du peuple et la star américaine. Véridique !

C'est serré, les joueurs enchaînent les jeux, ils restent très proches et finalement c'est Bettany qui gagne. Le public est content. Kirsten est contente. Tout le monde est content, c'est la fête et moi je vais me coucher en regardant la fin de "Sans Sarah, rien ne va".

Morale du WE, si jamais je vais en finale à Wimbledon, ne pas oublier de m'engueuler avec ma copine avant. Ne pas oublier d'avoir Kirsten comme copine aussi et de faire la danse de la pluie pendant le 3ème set. Federer, lui, a oublié tout ça. Il n'a pas du voir le film ...

8 commentaires:

Orchideane a dit…

Belle plume ^^)
Alors..
Belle cueillette!
Déjà des méduses en ce début d'été? ...ça promets (Courage pour Tymo ^^)
Être coupé du monde est parait-il sain ;) mais je ne pourrais pas personnellement passer plus d'une journée sans connexion ^^ (et je sais ce que je dis..ai testé la chose ^^)
Au plaisir de suivre tes péripéties estivales :)

camille a dit…

un des films les plus improbables de l'histoire de l'humanité, non ? Wimbledon... On y croit trop aux héros qui s'enfuient à Brighton en plein tournois pour vivre d'amour et d'eau fraiche... Bon James Mc Avoy joue le cycliste blond peroxydé, donc je ne dirais rien...

coucoune a dit…

Mais pourquoi chez moi ça neige et toi tu ramasses des framboises !!!!

sebika a dit…

Si tu me gardes quelques framboises, je ne révèlerai aucun secret inavouable sur toi...

(Non ça ne marche pas ? Comment ça je ne connais aucun secret inavouable sur toi ? Teuteuteu !)

Coco a dit…

"Il n'a pas du voir le film"

Ouais c'est surement cela!!!!

lyly j. dornan (ah ouais, j'ai changé de signature ^^) a dit…

The perfect score ?!! ohlala ça a l'air tellement naze que je connaissais même pas !

lyly j. dornan a dit…

The Face Hunter sera à Göteborg les 10 et 11 juillet, c'est le moment de te faire des looks de dingo ! ^^

Gaby a dit…

>> Orchideane : Etre sans connexion c'est assez dur, d'autant plus quand on a pas grand chose à faire dans la journée. Moi je suis pas mal sortit donc ça va :)

>> camille : En même temps le comédie anglaise ne sont jamais très réalistes, on jamais vu un homme politique important avoir une relation avec sa bonne/secrétaire ... si ? :P

>> Coucoune : Hé hé, c'est l'expérience dans le choix des stages ça ;o)

>> Sebika : Si tu viens jusqu'ici, je te promets d'en garder ^^

>> Coco : Je ne vois que ça ! ^^

>> Lyly J. Dornan : Ben de ce que j'en ai vu c'est pas un chef d'oeuvre mais ça n'a pas l'air trop naze non plus ;o)

Trèèèès très bonne info ça, pour The Face Hunter, le 10 et le 11 je vais rester toute la journée dans les rues habillé comme un ouf pour le croiser :D