Lost in Translation (ou pas)





En ce moment pour mon boulot, je fais de la traduction écrite. D’anglais vers Espagnol. Ça n’a rien à voir avec ce que j’ai appris en cours mais j’aime bien. De toute façon ça se saurait si nos stages avaient un rapport avec nos cours.

Mis à part que mon texte de départ en anglais est probablement déjà une traduction (vu certaines tournures assez moches), c’est assez intéressant. J’aime beaucoup les langues étrangères. En fait, vivre dans un pays étranger, c’est une sorte de remise en question permanente. C’est une espèce d’exercice intellectuel continu et très stimulant.


Amy Winehouse - Hey Little Rich Girl


Mais ce qu’il y a aussi d’intéressant à être dans un pays où l’on ne maîtrise pas parfaitement la langue, c’est qu’il est possible de se déconnecter totalement des conversations et de se concentrer sur autre chose que sur la parole. C’est très reposant. Vous savez bien que même si vous ne n’écoutez pas une discussion proche de vous, vos oreilles la captent et votre cerveau l’analyse. C’est pour ça qu’on a chacun quelques mots clés qui nous font réagir quand ils sont prononcés dans un brouhaha général.

Souvent il y a son prénom et quelques mots qui nous tiennent à cœur. Si on prononce Gabriel dans une discussion à l’autre bout de la salle, j’ai un petit sursaut, ma tête croit qu’on parle de moi alors que c’est généralement une évocation de Peter Gabriel ou de l’Ange du même nom, vu qu’on m’appelle partout Gaby. Bref, notre cerveau analyse tout ce qu’on est capable d’entendre et lorsque l’on est à l’étranger sans être bilingue notre cerveau se repose. Il ne connaît pas tous les mots qui arrivent à nos oreilles.

En Chine, mon cerveau se reposerai énormément par exemple, car je ne connais presque rien en chinois. Ici, comme je m’améliore jour après jour, il se repose de moins en moins. Mais comme leur accent est très prononcé je peux encore jouer au Schmilblik à la cantine de ma boîte. En fait quand ils discutent j’essaie de deviner de quoi ils parlent grâce à ce que je comprends. Ce midi le schmilblik pouvait être en fibre de carbone ou en bois, faisait partie d’un sport et pouvait mesurer jusqu’à 18m.






Alors ? … Vous avez trouvé ? … Facile, c’est un bateau pour l'aviron.

Et à partir de là je peux participer à la conversation vous voyez ? Ouai, je m’amuse beaucoup en mangeant. Je sens que vous vous moquez, mais on fait avec ce qu’on a hein ! De toute façon je m’en fous, ce soir je vais voir Nada Surf en concert et ça va être génial, na !

13 commentaires:

camille a dit…

tu as déjà pensé a etre programateur musical ? cette chanson est juste perfect :D

Et j'adore me deconnecter aussi. youhou enjoy nada!

Alilou1989 a dit…

Tu as beaucoup de chance de pouvoir aller voir les Nada Surf. Je suis (presque) jaloux

Papier-Machine a dit…

Nada Surf ! Je suis jalouse.

Voilà, ton discours peut s'appliquer à la lecture. Illustration : Je lisais mollement ton post (il est 00h46, c'est l'heure pas le contenu qui m'endort, on est d'accord). Et là, paf, Nada surf à la fin, je sors de ma léthargie !

Ah bah, bravo !

Arno a dit…

Super chanson.

C'est clair que des fois ça fait du bien de laisser filer les discussions en anglais (pour moi) pour se reposer la tête, pas obligé d'être aux aguets pour comprendre ce que les australiens me sortent entre deux "Hey mate !" ^^

mlleeli a dit…

Moi pareil, quand mes coloc' commencent à parler méga-vite je décroche et j'ai les yeux dans le vague. Du coup ça leur paraît bizarre que je sois toujours en train de rêver!

sebika a dit…

Ahhhh !
Je ne sais pas comment tu fais mais moi je déteste ne pas comprendre ce que disent les gens (qu'ils parlent ou non français d'ailleurs ^^) !
Tu sais c'est comme quand tu entends des gens rire aux éclats juste à côté de toi... La parano veut que dans 70% des cas (je balance au hasard hein) on se sent particulièrement visé.

Ce qui ne m'empêche pas de laisser parfois en fond sonore une série ou un film en VO (l'allemand est très bon pour ça selon moi)... histoire de ne pas être obligée de suivre ce qui se raconte. Mais ça reste rare !

nina sotte fille a dit…

Tant que le schilblickque avance, c'est le plus important!

Armel a dit…

Aaaah Nada Surf, je les ai vu y a un peu plus d'une semaine à l'Olympia, c'était vraiment la grande classe !!

Le chanteur et le bassiste en grande forme, le batteur pas mal non plus, une playlist vraiment terrible et un rappel mythique. Cétait parfait :)

J'espère que ce sera aussi bien voir mieux ;)

Camille a dit…

dis quand tu rentres, tu m'expliques comment mettre my blog world avec des petites images comme toi et pas en forme d'ipod touch comme moi

Merci ma^tre gaby!

Gaby a dit…

>> camille : Mon but dans la vie c'est d'être programmateur musical au Fou du Roi, ou animateur sur Virgin Radio UK :D

>> alilou1989 : J'en profite parce qu'il n'y a pas grand grand d'intéressant comme concert ici.

>> Papier-Machine : Oui, ça marche aussi avec l'écriture ^^

>> Arno : Oui, ça marche aussi en anglais, même si c'est un peu moins simple ;)

>> mlleeli : Alors que non, tu rêves jamais ... :P

>> Sebika : Oui, c'est vrai qu'on croit souvent que c'est à notre propos alors qu'en fait c'est pas souvent le cas ^^

>> Nina Sotte Fille : Ah oui, ça il avance !

>> Armel : Ah ça oui, c'était génial ! Je vais faire une note bientôt.

>> camille : Viens sur msn, ça va être plus simple :)

lyly june a dit…

Tu m'engageras sur virgin radio uk ? quand je serai bilingue de préférence, et c'est pas demain la veille, là faut que je bosse avec mes nouvelles potesses from america, et j'ai du mal à capter deux mots quand elles parlent entre elles.

Lady M a dit…

et dire que certains ne comprennent toujours pas l'expression " dans une auberge espagnol " ^^
sinon , c'est moi ou le titre du billet fait référence à un film avec Scarlett ? :p
allez je vais m'écouter du Nada Surf pour la peine :D

Gaby a dit…

>> Lyly June : Ouai, pas de soucis, de toute façon faut que je devienne vrai bilingue avant aussi ^^

>> Lady m : Oui oui c'était bien une référence :D (j'ai du la faire 4 ou 5 fois déjà cette référence dans un titre)