Je vais peut-être peut-être peut-être rencontrer Scarlett





Parfois j’ai l’impression que je me pose vraiment trop de questions. Pourquoi ci ? Pourquoi ça ? Pourquoi quand je mets mon réveil à 6h45 il sonne mystérieusement à 7h45 ? Pourquoi j’arrive pas à me décider ? Pourquoi j’ai pensé ça ? Où vais-je ? Que fais-je ? Pourquoi mon ordi est si lent ? Pourquoi j’envoie pas les mails que je dois envoyer ? Pourquoi les fils de mon iPod font toujours des nœuds incroyables sans qu’on les touche ? Pourquoi il a encore fait 40ºC hier ? Est-ce que j’aurai pas dû ? Fallait-il pas ? Mais qu’est-ce que c’est putain ? Pourquoi ! POURQUOI !


Mais j’ai pas les réponses, et ça me fait chier.


Ça me prend de temps en temps cette phase de questionnement. Je comprends pas pourquoi.( Vous voyez, ça reprend) C’est une sorte de remise en question passagère de moi et de tout, mais sans trouver de réponse. Bizarre.


J’ai l’impression d’être un peu lunatique en fait, ça doit être aussi pour ça que j’aime bien les gens lunatiques. Dans un monde où on est plus surpris par grand chose, autant l’être par les personnes. Aujourd’hui, grâce à la télé et à internet, on a tout vu, tout fait et tout entendu. Les meilleurs cuisiniers français sont à Tokyo, des indiens chantent sur les places en Suède, les villas de la Renaissance Italienne sont reproduites à l’identique aux States, j’ai l’impression que le monde est en train de s’homogénéiser. Culturellement parlant, je veux dire. Économiquement c’est plutôt l’inverse.


Proverbe touristique : Ne faites pas le tour du Monde, allez juste à Las Vegas, vous verrez la même chose en une journée, sans les maladies et sans les locaux ...


En Espagne je fais mes courses à Auchan, j’achète des yaourts Danone et des céréales Jordans, c’est exactement la même chose qu’en France. Mis à part le rayon huile d’olive qui fait 100m de long et 2-3 produits typiques, les supermarchés français et espagnols sont identiques, mêmes produits, même impersonnalité. C’est un résultat de la mondialisation, c’est certain, et même en n’étant pas un alter mondialiste de premier rang, tout cette homogénéisation commence à m’énerver sérieusement. Ce n’est que le début mais on risque d’arriver à un monde assez fade, où tout se ressemblera et où on roulera tous dans la même voiture. Elle sera géniale … mais ça sera la même partout. Et on fera semblant d’être original en la peignant d’une autre couleur …


(non mais je suis quelqu'un d'optimiste en général !)


Je veux pas tomber dans un cétaitmieuxavantisme primaire mais il y a quelques décennies,  quand on voyageait, on découvrait en même temps la musique locale, la nourriture locale, la culture locale. Maintenant on peut manger indien, thaï ou chilien tous les jours. Et c’est un peu un paradoxe dans ma tête parce que j’aime bien le changement, je supporte pas la monotonie, je ne peux pas manger deux jours de suite la même chose. Mais en même temps, j’aimerai être encore surpris et découvrir des choses en voyageant.

À Göteborg il y avait environ dix fois plus de restaurants français et italiens que de suédois, si je voyage c’est pas pour manger la même chose que chez moi. La mondialisation a du bien, dans la mise en commun du savoir, dans l’internationalisation des services d’aide et de sécurité, mais plus on avance et plus chaque pays perd de sa saveur.


J’aurai bien aimé vivre au début du siècle, quand les inventions faisaient encore rêver, quand l’Everest n’avait pas été franchi et que les découvertes étaient encore palpables. C’est quoi aujourd'hui nos rêves pour le futur ? Doubler la taille de notre télé ? Bof. Gagner une heure sur le Paris – NY ? Bof. On n’est même pas sûr de pouvoir vivre le premier pas sur Mars. En 1900, c’était le début de l’aviation, de l’automobile, de la radio, de la navigation sous-marine, des explorations du monde, des grandes constructions …

Je suis conscient que la vie était plus dure et que je n’aurai pas eu de blog à cette époque, mais c’était sûrement aussi moins superficiel.




Et c’est vraiment bizarre parce qu’en même temps j’adore les avantages actuels, j’adore bloguer, écouter des groupes canadiens et manger des rouleaux de printemps. Bref, tout se mélange un peu dans ma tête, c’est un paradoxe perpétuel, comme vous pouvez le voir.







Sinon, en parlant de mondialisation, Madonna est à Séville aujourd’hui, pour un concert au Stade Olympique. Je vais aller en ville, histoire de. Peut-être que je vais la rencontrer. Peut-être qu’elle va me présenter Justin aussi. Et peut-être qu’il va me présenter Scarlett ! Vous vous rendez compte ? Ça ne tient qu’à 3 peut-être, c’est pas énorme … Il y en a bien qui gagnent à l’Euromillion !

9 commentaires:

nina sotte fille a dit…

Hé oui ... je me suis déjà dit ça souvent! Surtout en allant chaque année au Portugal et en voyant l'artisanat et les produits locaux disparaitre petit à petit au profit des grandes marques. Le pire pour le moment là bas c'est les bazars chinois qui vendent tout et n'importe pour pas cher mais c'est souvent de la cacaille, yen a partout!

mlleeli a dit…

Moi aussi je me dis ça mais où je me trouve, je trouve (bis) que le local est encore bien respecté! Je vais dans un petit supermarché (el árbol) et on trouve plein de trucs différents d'en France, même les marques ne sont pas les mêmes!

En tout cas bonne chance pour tenter d'apercevoir Scarlett!

Lady M a dit…

l'essentiel n'est pas tant de trouver des réponses mais de continuer à se poser des questions - les bonnes questions .
Sinon je te rejoins sur le retour vers le futur ( wahou les références ) de quand on pouvait conquérir et faire le monde .
Tu as oublié : donc du coup peut être que tu verrais Woody Allen ! ^^

Marion a dit…

La fin de ton article me fait penser à la théorie du n+6 (qui a sûrement un autre nom, mais je ne côtoie que des scientifiques ou presque et c'est d'eux que je la tiens). Tout le monde est à n+6 maximum de tout le monde, n étant une autre personne qui représente un noeud relationnel. Prenons un exemple: Ma meilleure amie (n+1) connais quelqu'un (n+2) dont l'ex (n+3) est le neveu de Marthe Villalonga (n+4) qui connait Rosie Varte (n+5). Si on part de toi, Gaby, et tu fais que tu me connaisse (c'est un truc scientifique, même avec un minimum ca marche), tu es à n+6 de Rosie Varte. La classe non? (Je suis sure que ca doit marcher aussi avec Scarlett)

Gaby a dit…

>> Nina Sotte Fille : Oui, l'artisat se perd, ça peut paraître un peu con de le dire mais c'est vrai et c'est dommage.

>> mlleeli : Ah bah pas dans les supermarchés proches de chez moi mais j'ai peut être pas bien cherché encore. Le truc c'est que c'est une tendance, ça va venir ... :S

Merci pour ton soutien, j'y crois, j'y crois, mais c'est pas pour aujourd'hui :D

>> Lady M : Oui tout a fait Woody aussi !!! Ça sera mon garçon d'honneur pour mon mariage avec Scarlett ^^

>> Marion : Ah oui, je connais cette théorie, c'est très intéressant. Sauf que je connais (pas personnellement) Marthe Villalonga mais pas Rosie Varte ;) je sais pas qui c'est ^^

Je vais essayer de trouver la démonstration de ce truc, ça doit être pas mal !

Marion a dit…

Rosie Varte c'est celle qui jouait "Maguy" la patronne de Marthe Villalongua dans la série éponyme... Oui je sais, mais on a la culture qu'on peut ;)

lyly june a dit…

A Londres, j'ai acheté de la baguette meilleure que chez moi (même si c'est vrai que la boulangerie à côté de chez moi est vraiment dégueu).
Londres est spécialement représentative de la mondialisation gastronomique. Je n'ai vu qu'un seul resto de fish and chips. Et des tonnes d'indiens, italiens, vietnamiens etc... Mais vu que je suis pas fan de fish and chips, mais bien plus de curry, ça m'arrangeait :)

Chouyo a dit…

Et au début du siècle il n'y avait pas besoin de passeport...

Ahhhh, l'homogénéisation, elle est bien plus dramatique que la mondialisation en fait ; quand on te parle de Zidane au fin fond du fin fond de la Chine par exemple... Le pire étant sans doute quand tu prends conscience de tes attentes : "quoi, y'a pas de Carrefour en Inde ? et Auchan ? non ??? Et y'a pas de Starbucks ????????????". Bon, ben si tu veux du dépaysement, tu peux venir me voir dans deux mois...

Et sinon, tag effectué !

Gaby a dit…

>> Marion : Ah oui, désolé j'ai pas vu cette série ^^

>> Lyly June : Oui mais l'Angleterre n'a aucune culture culinaire, c'est normal ^^

>> chouyo : Bah ya des Carrefour en Chine et il risque d'y en avoir en Inde aussi :P C'est malheureux, enfin surtout s'il y a les mêmes produits !