Je suis toujours vivant !






Quelques infos avant que je reprenne des publications plus normales :



Je crois que vous avez compris que ces derniers jours ont été assez remplis pour moi. Entre le retour en avion avec 15 Kg de bagages au dessus de la limite, les deux jours de voyage jusqu’à Séville en voiture sous la canicule, le séjour en hôtel pas loin de mon entreprise, l’arrivée dans mon entreprise où j’ai négocié mon départ un mois plus tôt (le 18 décembre :)) et enfin le trouvage d’appart et l’emménagement d’hier soir, j’ai été pas mal occupé …

Séville ? Très sympa. Des palmiers partout, des maisons toutes blanches et 41 degrés à l’ombre. Le premier soir en rentrant, lorsque j’avais oublié de mettre la clim dans ma chambre d’hôtel, j’ai cru que j’allai mourir tellement il faisait chaud. J’étouffais et sans un passage dans la piscine en bas je crois que je n’aurai pas dormi. Au fil du temps on commence à s’habituer mais tout ce qu’on dit sur la chaleur de Séville au mois d’Août est vrai.

Les Sévillans ? Très sympas également. Avec leur nom à rallonge, ils sont toujours prêt à aider et adoptent l’attitude coooooool comme dans le sud de la France. Il va falloir que je me métamorphose de suédois en espagnol : que j’achète des panta-courts en pagaille, que je mette des T-Shirt blancs sans manches (non, ils ont tous ça mais j’aime pas), que je pratique le garage en double (voire triple) file, que je parle fort, que je mange à des heures à la con et que je rajoute quelques Luiz, Gómez ou Ruiz dans mon nom.

Il va aussi falloir que j’apprenne à parler comme les gens d’ici. Pour vous situer, l’Andalou est à l’Espagnol ce que le Texan est à l’anglais : la même chose mais sans articuler. C’est un peu comment parlent les anciens dans les campagnes du sud de la France, ça fait partie du charme.

J’ai réussit à trouver un appart sinon. Comme vous l’avez compris, c’est pas vraiment simple de trouver une chambre acceptant un homme français. Et puis comme j’ai déjà passé 4 jours en hôtel *** / restaurant, j’ai un peu pris le premier (et seul) truc qui me répondait. C’est bien beau la piscine dans l’hôtel, l’écran plat dans la chambre et les cuisses de canard au repas mais ma VISA commençait à faire le gueule. Je précise que je l’avais choisi pour son parking et sa proximité de ma boîte, pas parce que j’ai des goûts de luxe. Faut pas croire !

L’appart donc, ben il n’est pas extraordinaire à l’intérieur mais pas mal du tout à l’extérieur. Un peu comme les Raffaello quoi (les chocolats, pas les tableaux). Je ne suis pas fan de la noix de coco.
En gros c’est une colloc avec 4 chambres, dont trois doubles, situé dans le sud de Séville. Je suis arrivé le premier et j’ai donc choisi la graaaaande chambre (mais également la plus chère, évidemment) qui est à peu près aussi grande que les 3 autres rassemblées :)

Les zones « communes » de l’appart sont moyennes, pas très propres et un peu « à l’ancienne ». Du genre, les lampes ne marchent pas toutes très bien, le frigo est plus ou moins dans le passage, il y a des objets trainant dans le cagibi qui doivent dater de la guerre civile. Ambiance résidence universitaire des 60’s où tu peux discuter avec tes voisins à travers les murs. Bref, c’est pas aussi parfait et ergonomique que les résidences suédoises mais 5 ou 6 milliards de personnes sur Terre s’en contenteraient bien. Je peux bien y rester 4-5 mois. Et puis ma chambre est bien, elle, avec des citronniers donnant sur mon balcon. Il n’y a qu’à tendre la main.

Le coin est très agréable, avec des vieilles maisons blanches et jaunes, des palmiers et citronniers sur les trottoirs et les anciens qui discutent en espagnol sur les bancs au soleil. Avec un peu plus de vieilles voitures américaines dans les rues, je me croirai à Cuba, allant écouter de la musique au coin de la rue, dans le club social de la bonne vue.

En tout cas, en ce moment je suis tout seul dans mon appart. Un étudiant colombien devrait arriver à la fin du mois et il n’y a personne d’intéressé pour les autres chambres pour l’instant. 110 m² pour moi tout seul, c’est pépère. S’il y en a qui veulent visiter Séville, c’est l’occasion, je devrais avoir de la place pour loger …


P.S.: je n'ai pas internet à l'appart encore donc je risque d'être pas vraiment réactif aux commentaires. Tous mes voisins ont protégé leur Wifi. Pfff, où va le monde ??
Je l'ai au boulot mais vu la position de mon bureau ça va être difficile de l'utiliser pour lire vos blogs par exemple. Poster, pourquoi pas, lire mes mails tout ça, mais après ...
Je cherche un cybercafé et je fais mon possible pour récupérer une ligne internet. Je ne peux PAS faire sans !
A très bientôt les gens, j'espère que ça va bien chez vous !

5 commentaires:

Lyly June a dit…

les horaires espagnols, c'est les vacances ! tu déjeunes à 3h de l'aprem, j'adore ! Les resto servent à des heures à peine imaginables en France.
J'adore Séville, c'est vraiment beau, mais je te l'avais déjà dit vu comment j'ai été très jalouse quand tu as annoncé que tu partais 6 mois là bas :)

nina sotte fille a dit…

Et c'est pourquoi que tu as choisi la graaande chambre? C'est pas pour tes gouts de luxe pitetre? :p
Puis, fallait le dire que ton hotel avait plein d'étoiles, ma petite famille et moi on serait venus te voir (pas du tout intéressée la Nina). Bonne chance avec les moeurs espagnols! Olé!

Thibaut a dit…

Yop! Salut Gaby ben on s'emmerde pas on dirai...

Je serai passé avec plaisir mais vu mon emploi du temps les vacances ça sera plutôt en septembre. ^_^

Amuse toi bien!!!

Lady M a dit…

Bonne installation mister .

Raaaaaaah je pô pas venir mais c'est très gentil de proposer ( por la proxima vez quizas ^^ )

Alexis a dit…

Je vois que ton arrivé se passe plutôt bien donc c'est cool !!

AH je voudrais bien venir mais je crois que ça va malheureusement pas être possible...En un week-end c'est pas faisable..