Back to school





Ce matin – comme tous les matins en fait – j’ai croisé un grand nombre de voitures d’auto-école en venant au boulot. Sur la route que je prends il y en a toujours beaucoup, une voiture sur 3 ou 4 au moins, et je me demande à chaque fois comment font les espagnols pour conduire si mal avec tant d’auto-écoles.


Little Joy - Don't Watch Me Dancing


Ça m’a rappelé aux bons souvenirs des cours de conduite. Aaaaaaaah, les cours de conduite … Qu’est-ce que ça pouvait me faire chier ça ! Tous mes potes étaient heureux de prendre des cours alors que moi, perso … ben bof quoi. Super bof même !

Dire que j’y allais à reculons est même un euphémisme. J’y allais à reculons, avec les pieds qui freinaient et les mains qui s’accrochaient à tout ce qu’elle trouvaient sur le passage. En plus j’ai eu la bonne idée de m’inscrire tard, pendant la prépa, donc les rares samedi matins où je n’avais pas devoir de physique je peux vous dire que j’avais franchement envie de faire autre chose que de retrouver mon con de professeur de conduite.


Les séances de code j’y allais plus gaiement par contre, puisque c’était l’occasion de retrouver une salle à moitié remplie de filles, chose inimaginable quand tu fais prépa scientifique. C’est d’ailleurs p’tet pour ça que j’ai fait 0 faute au code (minute « je me la pète » :D).



Réponse A : vous posez votre bière
Réponse B : vous passez en diagonale
Réponse C : vous ne bougez plus
Réponse D : la réponse D


Pour la conduite, j’inventais des vieilles excuses pour ne pas y aller à chaque fois. « Franchement, aujourd’hui je me sens mal, ça doit être les endives » ou « Ah non, demain je fais mon DM de math » (XPTDR) … Mes profs étaient souvent cons en plus, dépressifs et chiants aussi. Le genre à te demander un créneau en côte, dans un virage, avec du monde derrière, sur du verglas, dans une petite place et avec une grosse voiture. Et après ils te pffffffent si t’y arrives pas. Heureusement il y avait deux profs cools : un type âgé et très sympa qui me conseillait de regarder la route plutôt que les publicités Aubade, et une jeune femme joyeuse qui ressemblait à Kirsten Dunst. Évidemment leurs plannings était toujours pleins.


En commençant tard, au moins je n’ai pas vécu la graaaaande honte du prof qui vient te chercher devant le lycée et qui te dit « c’est pas grave » quand tu cales devant tes potes. C’est le même genre de honte adolescente qui te fait demander à ta mère de te déposer un peu avant l’entrée du collège parce que tu « préfères marcher un peu ». Et quand c’était ton grand-père qui te déposait avec sa grosse berline, sièges en cuir et allure sportive, t’avais moins envie de marcher bizarrement.
De toute façon ils n’étaient pas dupes et savaient bien que c’était trop la te-hon de se faire déposer par ses paternels devant un parterre de boutonneux en pantalons Tacchini, blouson Schott et qui jouaient à la balle entre les cours.


« Houuuuuu, il a des parents, trop la honte ! »


Enfin bref, depuis j’ai eu mon permis de la première fois – j’espère ne pas avoir à le repasser – et dans 20 ans je déposerai mes enfants en voiture un peu avant la porte du collège … Enfin, « en voiture », en train plutôt, ça serra plus rapide pour faire les 100 km jusqu'au collège résultants des futures réformes de M'sieur Darcos :)

12 commentaires:

nina sotte fille a dit…

BRAVO! Tu viens de détruire le peu de motivation que j'avais pour passer mon permis ... Je vais attendre encore deux ans ...

Papier-Machine a dit…

Je fais du hors sujet (enfin, à moitié, si on tient compte de ton blog-it). Mais où est-ce que tu trouves toutes tes musiques ? Je connais pas la moitié des trucs que tu passes !

Arno a dit…

Petite séquence émotion, bon de 5 dans le passé (pour moi)...

C'est vrai qu'il sont toujours un peu louche les profs de conduite, tu crois que c'est l'enfermement quotidien dans une Clio ou une C3 ?

Kammrad Dimitrli a dit…

Et dire que j'ai fait mille bornes dans le grand nord en voiture avec toi... même pas eu peur. Pourtant avec le temps de merde, on aurait pu se faire quelques frayeurs !

Je t'avouerai que moi, le permis c'était une formalité. J'ai pratiquement pas fait de cours de code, et la pratique, je l'ai eue dans une pochette surprise. En même temps, à l'époque, j'étais en train d'apprendre à piloter des avions, alors la voiture c'était d'un banal !

mlleeli a dit…

Mes grands-parents n'ont pas de berline. Et mon auto-école n'est jamais venue me chercher devant mon lycée puisque celui-ci était à 60km. J'ai aussi eu mon permis et mon code du premier coup mais je sais pas avec combien de fautes.
Voilà.

Lady M a dit…

pour te motiver ,il fallait te parler de banquette arrière , c'est ça ?!

Kammrad Dimitrli a dit…

Lady M, je ne crois pas que ce soit le style de Gaby. C'est pas un garçon facile, il ne couche pas le premier soir !

lyly june (a eu son permis mais ne conduit pas) a dit…

Faaaaaaaab !!!!!!!!!!!

hum...

:)

Lady M a dit…

@ Kammrad Dimitrli : bien sur que Gaby n'est pas un garçon facile , mais je suis persuadée qu'avec Scarlett il n'attendrait même pas le soir ;-)

sebika a dit…

Mais où est passé Gaby ???

Gaby a dit…

>> Nina Sotte Fille : Oh oui, attends d'avoir plus de temps tranquile :)

>> Papier-Machine : Bah en fait j'écoute beaucoup beaucoup la radio donc je pioche sur diverses radios, de divers pays et je lis des sites de musique américains aussi :)

>> Arno : Ouai, je crois que c'est ça, ils doivent en avoir marre ^^ Mais fallait pas choisir ce métier aussi :D

>> Kammrad : Et t'as pas besoin du permis voiture pour l'avion ?? ^^

>> Mlleeli : Merci de ces précisions ^^

>> Lady m : You read my mind :)

>> Kammrad : :D

>> Lyly June : Je savais que ça te ferrai plaisir :D

>> Lady m : :D

>> Sebika : Il est là, il est là !!!!

Kammrad Dimitrli a dit…

J'ai besoin de la licence de pilote pour l'avion, mais du permis voiture pour me rendre à l'aérodrome tout seul comme un grand. L'un dans l'autre, je m'en suis bien sorti.
C'est pas dur de piloter en fait, et puis y'a moins de femmes au manche qu'au volant ! (rhôôô, c'est goujat)